Prières

  • Prière d’un médecin
  • Prière de consécration des médecins catholiques au Sacré-Coeur de Jésus

Seigneur Jésus,

Médecin divin, Toi qui, au cours de ta vie terrestre, as témoigné d’un amour de prédilection envers ceux qui souffrent et qui as confié à tes apôtres le ministère de guérison, dispose-nous à être toujours empressés à soulager les souffrances de nos frères. Fais que chacun d’entre nous soit conscient de la grande mission qui lui a été confiée et qu’il s’efforce d’être toujours un instrument de ton amour miséricordieux dans son service quotidien. Eclaire nos esprits, guide nos mains, rends nos cœurs attentifs et compatissants. Fais-nous voir dans chaque malade les traits de ton Visage divin.

Toi qui es la Voie, donne-nous de savoir t’imiter chaque jour, non seulement comme médecins des corps, mais comme médecins de toute la personne, en aidant nos malades à poursuivre en toute confiance leur parcours terrestre jusqu’au moment de leur rencontre avec Toi.

Toi qui es la Vérité, donne-nous la sagesse et la science, pour pénétrer dans le mystère de l’homme et de sa destinée transcendante, lorsque nous le rencontrons pour découvrir les causes de son mal et pour en trouver les bons remèdes.

Toi qui es la Vie, donne-nous de porter l’annonce et le témoignage de “l’Evangile de la vie” dans notre profession, en nous attachant à la défendre toujours, dès la conception jusqu’à son achèvement naturel, et à respecter la dignité de tous les êtres humains, particulièrement des plus faibles et des plus nécessiteux.

Seigneur, fais de nous de bons Samaritains, prêts à accueillir, soigner et consoler ceux que nous rencontrons au cours de nos activités. Aide-nous à apporter notre généreuse contribution au renouvellement constant des structures de la santé, à l’exemple des saints médecins qui nous ont précédés.

Bénis notre travail et notre profession, éclaire nos recherches et notre enseignement. Accorde-nous, enfin, qu’après T’avoir toujours aimé et servi dans nos frères souffrants, nous puissions, au terme de notre pèlerinage terrestre, contempler ton visage glorieux et éprouver la joie de la rencontre avec Toi, dans ton Règne de bonheur et de paix infinie.

Amen.

Au Vatican, le 29 juin 2000
Jean-Paul II

Prière de consécration des médecins catholiques au Sacré-Coeur de Jésus,

Jésus, doux et humble de Cœur,

Vous qui de toute éternité demeurez dans le cœur du Père,

Vous qui dans le sein de la vierge, vous êtes laissé modeler un cœur semblable au nôtre, Vous le Fils bien-aimé du Père qui nous avez aimés avec un cœur d’homme,

Vous qui avez épanché votre cœur vers la misère des hommes et des femmes, souffrants de corps et d’âme,

Vous qui êtes venus non pour les bien portants mais pour les malades, vous qui avez écouté les cœurs affligés,

Vous qui avez accueilli ceux qui peinaient sous le poids du fardeau, vous qui les avez soulagés par votre cœur doux et humble,

Vous qui avez changé les cœurs de pierre en cœur de chair,

Vous qui avez permis au disciple bien-aimé de se reposer sur votre cœur,

Vous qui lui avez permis d’entendre les battements de votre cœur,

Vous qui nous appelez à aimer comme vous nous aimez,

Vous qui avez souffert dans votre cœur et dans votre chair les outrages et les crachats, la flagellation et les humiliations, le portement de croix et la crucifixion,

Vous dont le cœur a été transpercé, vous qui nous avez aimé jusqu’au bout,

Vous le ressuscité qui, dans la blessure de votre côté, nous introduisez à une vie nouvelle, vous qui répandez par le don de l’Esprit votre amour dans les cœurs des croyants,

Vous qui suscitez des témoins de votre amour par toute la terre, Jésus, doux et humble de cœur,

Nous, médecins de toute la terre, nous désirons nous mettre à votre école :

vous prendre comme notre modèle et comme notre guide, comme notre maître et notre ami, comme notre Seigneur et notre Dieu,

nous voulons puiser dans votre cœur la grâce d’aimer comme vous aimez et de servir nos frères comme vous les avez servis.

Cœur de Jésus, cœur qui bat au plus profond de nos cœurs et de toute vie humaine créée à votre image et à votre ressemblance,

Accordez-nous de reconnaître la dignité de toute vie humaine, de la protéger et de la soigner, de la soulager et de la panser.

Cœur de Jésus, cœur qui vous êtes laissé former dans le cœur de Marie,

Accordez-nous un cœur de sagesse et d’intelligence qui puise dans la parole de Dieu le discernement et la vertu pour aimer et servir.

Cœur de Jésus, qui avez travaillé avec des mains d’hommes, aimé avec un cœur d’homme, Accordez-nous de mettre à votre service et ceux de nos frères les compétences, de rechercher avec un cœur sincère le progrès ajusté pour prendre soin des souffrants.

Cœur de Jésus, cœur qui se penche sur notre cœur,

Accordez-nous un cœur de compassion pour ne pas nous détourner de la misère de nos frères souffrants et de donner la joie de servir avant d’être servi.

Cœur de Jésus, près de qui nous trouvons le repos,

Accordez-nous un cœur de priant pour puiser en votre amour la douceur et la paix, la force de poursuivre courageusement notre mission et la sagesse pour accepter nos limites humaines.

Cœur de Jésus, transpercé sur la croix,

Accordez-nous un cœur d’humilité : que, de nos propres blessures et de nos faiblesses, nous puissions accepter la fragilité de ceux qui nous entourent et les attitudes adéquates pour les soulager. Donnez-nous de reconnaître nos fautes et d’accepter l’aide de nos familles et nos conjoints, de nos enfants et nos patients, du personnel soignant. Permettez-nous de poursuivre tous ensemble la recherche du bien commun.

Cœur de Jésus, d’où jaillissent le sang et l’eau,

Accordez-nous un cœur de sagesse et de force pour déployer tout notre talent et nos compétences au service de la vie éternelle et de la bonne nouvelle du salut.

Cœur de Jésus, signe de l’amour du Père, source d’où jaillit l’esprit,

déversez dans notre cœur la charité pour que, par nos gestes et nos paroles, nous sachions répondre à votre appel pour aimer, soigner et servir nos frères et sœurs malades, encourager, conduire et fortifier les membres de nos équipes soignantes et de nos familles comme vous les avez servis, soignés et aimés.

Par le cœur immaculé de Marie, nous, médecins de toute la terre, nous nous consacrons à votre cœur pour vous aimer et vous servir.

Jésus, doux et humble de Cœur, Rendez-nos cœurs semblables au vôtre.

Prière de consécration des médecins catholiques au Sacré-Coeur de Jésus, rédigé par le Père Benoît Guédas, Recteur du Sanctuaire de Paray le Monial, et proclamée à Rome, le 21 juin 2019.